Claire Clerc, Portrait Par Hélène Brunet-Rivaillon (journaliste) Le soleil se faufile à travers les voilages aériens qui pendent aux fenêtres de son appartement du XIème arrondissement de Paris. Une pile de magazines de décoration à sa droite, des étagères de livres de design et d’architecture à sa gauche et quelques nuanciers à portée de main, Claire Clerc peaufine la représentation en 3D de l’agencement d’un duplex sur l’Ile Saint Louis. Comme beaucoup de gens, ses clients ont des contraintes multiples pour aménager leur « chez eux » : une petite surface, un budget non extensible, des kilos d’objets à ranger (livres, vaisselle, vêtements, bibelots), des exigences en matière de confort, des caprices stylistiques et des emplois du temps très chargés. S’adresser à Claire Clerc leur permettra d’optimiser leur espace de vie, de se sentir dans un lieu à leur image, de gagner du temps et de sauver leurs économies. Après un diplôme de stylisme – modélisme – marketing à l’École Supérieure des Arts et Métiers de la Mode (ESMOD) et des années de collaborations avec des marques de vêtements marins et de prêt-à-porter, Claire Clerc a suivi une formation en création design et décoration d’intérieur à l’école Boulle, puis contribué aux projets de La Fée Immo et du Studio Robert Gervais. Régulièrement sollicitée pour des missions de décoration chez des particuliers et repérée par la presse (le magazine ELLE, notamment), elle s’est lancé dans la création de l’agence Claire Clerc Décoration Intérieure. Avant de la contacter, les futurs résidents de l’Ile Saint Louis n’avaient pas l’intention de confier la décoration de leur appartement à un professionnel. Car si l’idée qu’un tiers puisse prendre en charge la définition d’un intérieur peut séduire pour des raisons pratiques, elle comporte aussi un risque évident : celui de demeurer dans un endroit ravissant, digne d’un décor de cinéma, mais totalement inadapté au mode de vie des habitants, et sans lien avec leur histoire, leurs envies et leurs projets. C’est en tenant compte de tous ces paramètres indispensables à l’harmonie au quotidien que Claire Clerc à travaillé sur leur appartement : en listant avec eux les inconvénients de leurs précédents lieux d’habitation, le mobilier dont ils disposent et celui qu’ils devront acquérir, leurs besoins en termes d’organisation, leurs attentes sur le plan fonctionnel, leurs aspirations en matière de style. Et surtout, en respectant leur manière de vivre. Selon un proverbe indien « ce ne sont pas les pierres qui bâtissent la maison, mais les hôtes ». Des enfants qui rêvent de pouvoir jouer sans avoir à ranger aux parents qui veulent un nid douillet pour bouquiner et se retrouver, des colocataires qui aiment faire la fête aux associés d’une start’up qui se partagent un petit espace sous des combles, nous vivons tous différemment. Et voilà bien le principal enjeu de l’habitat. Des lofts urbains de célibataires aux maisons de campagne familiales en passant par les chambres d’hôtes en bord de mer et les gîtes de montagnes, les problématiques d’aménagement se ressemblent rarement. C’est pourquoi Claire Clerc s’attache scrupuleusement à comprendre la vie destinées à occuper un lieu avant d’établir un cahier des charges. Passionnée par les objets de récupération, le design des années 50 et 60 et le mobilier scandinave, et inconditionnelle des bons plans pour trouver des perles rares sans se ruiner, Claire Clerc a tissé des liens avec de grandes marques, des éditeurs de mobiliers d’avant-garde, des créateurs de luminaires sur-mesure. Ses compétences techniques (maitrise des outils Photoshop, Illustrator, Sketch Up, Artlantis) permettent à ses clients de se projeter dans leur nouvel espace via des plans, des élévations, et des perspectives. Elle met tout son potentiel créatif au service des histoires que nous avons envie d’écrire, en proposant des services aussi divers que le shopping, le coatching, le conseil ou la réalisation intégrale. Dans quelques jours, les futurs habitants de l’Ile Saint Louis emménageront dans leur nouvel appartement. À partir d’un plan crayonné sur un coin de table par ses clients et de quelques photos publiées sur le site internet de l’agence immobilière, et après de nombreux échanges avec le couple, Claire Clerc a mis au point une dizaine de projets en 3D. Parmi toutes ces options d’aménagement de l’espace avec les meubles dont ils disposent (home staging) et d’autres, chinés à moindre frais par ses propres soins (récupération) ou créés par de petits éditeurs de mobilier, parmi toutes ces compositions de styles, de textures, de matériaux et de coloris, ils choisiront celle qui leur correspond le plus. Ils ne leur restera qu’à disposer les éléments en suivant les dessins 3D. Les différents chapitres de leur vie, bien sûr, les amèneront à moduler, compléter, transformer cet intérieur. Car l’habitat n’est que cela : une histoire.

Les commentaires sont fermés.

© Claire Clerc 2015 - Mentions légales